Header image alt text

allezhopsante.com

Prendre ma santé en main

Qui suis-je?

La condition que subit l’être humain face à sa santé depuis les dernières décennies est attristante, de plus en plus, il se voit confronté à des maladies chroniques souvent bien sévères comme l’Alzheimer, la polyarthrite, le cancer, quand ce n’est pas plusieurs maladies à la fois. La situation est devenue désarmante d’autant plus que le taux de réussite de guérison est souvent illusoire et échoue lamentablement, aussi injuste qu’inacceptable, on ne peut demeurer insensible face à cette situation qui nous enlève trop tôt, et d’une façon inexprimable, un être cher.

Mon nom est Richard Garneau, il se peut que cette page vous semble un peu longue à parcourir, mais si je me retrouvais assis à votre place et avec la même détermination que j’ai eue il y a cinq ans pour me soigner et vivre mieux et plus longtemps, j’en conclus que cette page serait possiblement la plus importante. Dans le but de vous sécuriser au mieux et de calmer vos inquiétudes, j’apporte donc ici un minimum d’informations suite à mon expérience.

J’ai presque toujours été travailleur autonome dans le domaine de l’ébénisterie et de la fabrication en série d’articles en bois véritable. De nature un travailleur soigné et acharné, je constate maintenant que cela m’a bien servi, particulièrement lorsque j’ai été diagnostiqué au printemps 2010, un peu, beaucoup, puis bien trop malade pour me laisser aller dans le courant ensevelissant des pronostics sans tout faire pour vivre mieux et plus longtemps.

Étant une personne plus déterminée qu’entêtée, la notion de vouloir guérir est un état qui circule continuellement en moi. D’une manière toute graduelle, j’ai diminué mes heures de travail pour m’occuper de ce qui était essentiel – ma santé – mais qui semblait selon plusieurs avis de toutes sortes, sauf de quelques personnes, impossible à regagner.

Pour accumuler les connaissances nécessaires et récolter le meilleur des deux mondes à l’aide des médecines officielles et parallèles, au prix de sacrifices personnel et financier, je dû alors me documenter, visionner, rencontrer et quelques fois voyager pour parler, consulter et m’instruire auprès des spécialistes considérés par plusieurs parmi les meilleurs. Cette façon de faire pour apprendre avec l’aide de ces gens qualifiés dans le domaine de la santé allopathique (ou nommée officielle sinon scientifique), et les médecines alternatives (parallèles), a été faite et se fait encore à ce jour de façon non partisane. Ce que j’ai pu remarquer, c’est que le meilleur livre qui m’a été permis de consulter est celui de la nature, au travers de cette nature, là où j’ai ouvert mon cœur, j’y ai retrouver un temple immense empreint de vérité qui est devenu mon allié, mon meilleur ami. Même si ce processus pouvait sembler déroutant et m’être souvent intimidant, particulièrement par les oui-dire et toutes sortes et de l’opinion de professionnels ou non de la santé, j’ai persévéré, et je me dois de dire ici  que çà m’a bien servie. Conditionné à être un observateur aguerri et des plus déterminé, j’ai recherché à être le plus possible ouvert et objectif, aussi, dans le but de demeurer un temps soit peu “lucide” et pour me rassurer, de ma propre initiative je pris la décision de rencontrer à quelques occasions différents psychologues, ce qui m’a sans doute aider et alors permis de m’ajuster et par conséquent d’éviter de m’ensevelir sous des tonnes de renseignements farfelus sinon biaisés, qui aurait sans doute fait que je me serais probablement retrouvé déçu, avec des façons de faire sans fondements de base, des méthodes sans valeur et des résultats peu satisfaisants.

Depuis peu, je suis en année sabbatique, et allez hop! Je reprends la barre sur cette nouvelle vague, c’est alors que j’ai choisis de consacrer une partie de mes journées à partager mes connaissances qui sont reliées à mes expériences qui ont été acquises à la meilleure école, celle de la vie, avec des personnes qui souhaitent améliorer leur situations, avec les personnes qui désirent s’éloigner de la maladie, qu’elle soit plus ou moins grave, pour enfin retrouver la santé.

Je ne suis pas médecin, c’est par le biais de rencontres parfois urgentes et intensives en compagnie de médecins et des spécialistes de tout acabit, aussi par de la recherche en documentations scientifiques ou non, que l’objet de mes recherches de ces trois dernières années s’est déroulé. C’est grâce à une volonté sans frontières, tout en demeurant bien déterminé, que j’ai pu devenir le copropriétaire de mes réalisations médicinales. En toute honnêteté, je me considère bien privilégié d’être ici.

Les seuls gens que je peux aider ce sont les personnes qui ont déjà pris la décision de s’aider elles-mêmes, qui en sont minimalement conscientisées et qui désirent trouver les meilleures ressources disponibles. Je ne vous proposerai pas un ingrédient miracle pas plus qu’une pilule instantanée qui vous mènerait spontanément vers la guérison, mais simplement des approches durables qui pourraient vous convenir.

Par une observation soutenue, j’ai réalisé que la majorité des gens malades qui adoptent pour un certain temps une façon plus «saine» pour s’aider à guérir n’aboutissent à rien ou n’ont que trop peu de bons résultats. C’est possiblement parce qu’ils ont adopté l’application préventive, malheureusement, lorsque le corps est trop atteint, c’est souvent insuffisant. Pour que le mécanisme de guérison fonctionne au mieux, il faut commencer par un programme de détoxification et combiner des traitements curatifs appropriés, pour ensuite revenir au préventif. C’est comme pour toutes les lois de la vie. C’est comparable avec une voiture: nous pouvons rattacher un silencieux endommagé avec de la broche ici et là, mais ça ne tiendra pas aussi bien et longtemps que lorsqu’on fait l’évaluation de toute la ligne et qu’on décide de le rattacher le tout avec les pièces appropriées, nous réalisons aisément que ce n’est que lorsque c’est bien fait que nous pouvons presque tout remettre en ordre, pas autrement; à la fin on ne peut qu’y gagner, j’en suis une preuve concrète.

Ce qui me différencie, c’est l’approche que j’ai pour aider les gens qui le désirent déjà. Je n’insisterai pas à dire que vous devriez faire ceci ou cela pour vous soigner, ou que ceci ou cela est bon pour la santé, intérieurement tout le monde le sait et si ce n’est le cas c’est relativement facile à apprendre. Je n’essaierai pas de vous motiver si ce n’est que de vous inviter à lire ce que j’ai vécu et qui pourrait peut-être en motiver quelques uns.

En premier lieu, faire les démarches nécessaires pour vous permettre d’éviter de perdre un temps qui est souvent trop précieux, selon les circonstances, pour ainsi établir ensemble une approche appropriée face aux objectifs que vous aurez envisagés sera à évaluer.

En deuxième lieu, vous aider à sortir de la dépendance face à certaines de vos croyances qui ont été construites à partir de vos idées, ou de vos pensées, depuis peu ou depuis plusieurs années, devront être abordées, remises en questions et seront possiblement à reconsidérer. (Nul n’est esclave de ses pensées)

En troisième lieu, se rencontrer quelque temps après, pour regarder ensemble si les méthodes entreprises vont bien avec votre rythme. Regarder à nouveau l’objectif du départ pour voir s’il y a des choses à corriger, ce qui permettra d’augmenter de nouveau vos chances d’atteindre le centre d’intérêt premier et vous permettra de vous réaliser d’une façon des plus satisfaisantes.

En toute humilité, mon intention est d’aider des personnes qui sont par-dessus tout conscientisées face à leur existence et à leur santé, d’aider celles qui veulent vivre une existence exempte de vieillissement prématuré, de maladies et de douleurs inutiles, et qui veulent assumer la responsabilité face à leur qualité de vie. Mon but à atteindre est celui de guider les gens qui ne savent où se diriger lorsqu’ils sont bouleversés et désemparés par la maladie, qui ne connaissent autre chose que les médicaments qu’ils se font offrir, ou chirurgie, ou chimiothérapie, ou radiothérapie, ou hormonothérapie et j’en passe, pour ainsi établir et complémenter ensemble une approche santé des plus approprié.

Cela constitue une démarche importante à suivre et à évaluer.

Mieux vaut agir que de se plaindre en vain. Je ne vous encouragerai pas une autre fois si ce n’est qu’ici pour vous inviter à faire un premier pas vers ce que vous voulez. Soyez rassurés que ce que je souhaite faire pour vous se fera à partir du meilleur de mes connaissances et que mon plus grand défi est surtout de vous amener là où cela aura été évalué plausible. Vous pouvez communiquer avec moi à partir de l’adresse ci dessous et je vous répondrai aussitôt que je serai disponible.
À votre convenance,
Richard Garneau

richardgarneau57@gmail.com